jeudi 30 avril 2020

Plan de déconfinement : Ce qu'il faut retenir des annonces d'Edouard Philippe du mardi 28 avril 2020

Les transports et les déplacements

→ Port du masque obligatoire dans les transports publics.
→ La capacité des transports publics réduite pour respecter les distances.
→ Les transports interrégionaux réduits au maximum.
→ Circulation possible sans attestation à partir du 11 mai, sauf déplacements à plus de 100 km du domicile.
→ Demande aux plus de 65 ans de continuer à limiter leurs contacts et sorties.



Les rassemblements et les événements

→ Les grandes manifestations sportives, culturelles, tous les événements regroupant plus de 5.000 participants ne pourront se tenir avant le mois de septembre.
→ Cinémas, théâtres, grands musées et salles de concert resteront fermés après le 11 mai.
→ Rassemblements "limités à 10 personnes" à partir du 11 mai sur les voies publiques ou dans les lieux privés.
→ Les plages resteront inaccessibles au public au moins jusqu'au 1er juillet.
→ La saison 2019-2020 de sports professionnels, notamment de football, ne pourra pas reprendre.
→ Pas de cérémonies religieuses "avant le 2 juin".
→ Cérémonies funéraires toujours limitées à 20 personnes, réouverture des cimetières le 11 mai.


Les établissements scolaires

→ Réouverture très progressive des maternelles et primaires au 11 mai, sur la base du volontariat.
→ Les crèches seront aussi rouvertes à partir du 11 mai avec des groupes de 10 enfants maximum.
→ Le port du masque grand public sera obligatoire pour les professionnels de la petite enfance dans les crèches.
→ Pas de port du masque pour les enfants de moins de trois ans.
→ A compter du 18 mai, mais seulement dans les départements où la circulation du virus est très faible, nous pourrons envisager d'ouvrir les collèges.
→ Port obligatoire du masque dans les collèges, il en sera fourni à ceux qui n'auraient pas pu s'en procurer.
→ Décision fin mai sur une réouverture des lycées en commençant par les lycées professionnels, début juin.


Le travail

→ Le télétravail doit être maintenu partout où c’est possible, au moins dans les trois prochaines semaines
→ Mise en place d’horaires décalés quand le télétravail est impossible.
→ Port du masque obligatoire sur le lieu de travail quand les règles de distanciation physique sont impossibles à mettre en place.
→ Le dispositif d'activité partielle, qui est un des plus généreux d'Europe, restera en place jusqu'au 1er juin.


Les masques


→ Edouard Philippe assure qu'il est "préférable", dans "de nombreuses circonstances", de "porter un masque" comme le recommandent désormais les scientifiques.
→ Le Premier ministre promet qu'il y aura "assez de masques dans le pays pour faire face aux besoins à partir du 11 mai".
→ Edouard Philippe invite les entreprises "à veiller à équiper leurs salariés" et les particuliers "à se confectionner eux-mêmes des masques", en utilisant les "guides pratiques de confection" diffusés.
→ Port obligatoire du masque dans les transports.
→ Port obligatoire du masque dans les collèges, il en sera fourni à ceux qui n'auraient pas pu s'en procurer.
→ Port du masque obligatoire pour les professionnels de la petite enfance dans les crèches.
→ Port du masque obligatoire sur le lieu de travail quand les règles de distanciation physique sont impossibles à mettre en place.
→ Près de 100 millions de masques chirurgicaux reçus par semaine.
→ Soutien des collectivités territoriales pour l'achat de masques en prenant en charge 50 % du prix des masques lavables."
→ Les pharmacies et la grande distribution invitées à vendre des masques jetables ou lavables.


Les tests

→ Tester massivement les personnes présentant des symptômes du Covid-19 et leurs contacts.
→ Mise en place des "brigades" dans chaque département pour identifier ces contacts.
→ Objectif de 700.000 tests virologiques par semaine à partir du 11 mai.
→ Les personnes testées positives seront invitées à s'isoler soit chez elles, ce qui entraînera le confinement de tout le foyer pendant 14 jours, soit dans un lieu mis à disposition, notamment des hôtels réquisitionnés.
→ Prise en charge à 100 % de ces tests par l'Assurance maladie.


Les commerces

→ Réouverture le 11 mai sauf cafés-restaurants, masque recommandé pour personnel et clients.
→ Tous les marchés alimentaires pourront rouvrir après le 11 mai, sauf exception.
→ "Les préfets pourront ne pas laisser ouvrir les centres commerciaux de plus de 40.000 mètres carrés", pour éviter de "vastes mouvements de population".


Aucun commentaire:

Publier un commentaire